Le To He – un jouet traditionnel pour les enfants vietnamiens

Le To He – un jouet traditionnel pour les enfants vietnamiens

Si de beaux paysages, des monuments historiques avec une gastronomie copieux vous passionnent,il ne faut pas manquer un jouet traditionnel tout plein coloré qui s’appelle “To He”. Il est non seulement un jouet traditionnels des enfants vietnamiens mais aussi une marchandise artistiques typiques du Viet Nam.

le To He un jouet traditionnel au Vietnam

To He a apparu depuis longtemps avec une histoire d’origine très mystique et en fait, on ne sait pas qui a créé ce jouet. Dans le passé, le To He est un produit servant aux rites, c’est pourquoi on l’a créé en forme d’offrandes telles que des viandes, poulets, poissons, fruits… Autrefois, on rencontrait souvant des artisans talentueux avec ses produits éblouissants dans les fêtes de village.

Pour lire plus:
Les villages fabriquant de la galette de riz de My Long et le soufflé de Son Doc
Un coup de coeur pour Hoi An, pourquoi pas?

Difficile de déterminer les origines du To He, mais il existe un village spécialisé dans sa conception : le village de Xuan La, situé dans la commune de Phương Dực, à environ 1h de route de Hanoi. Vous pouvez y faire une petite halte, en vous rendant à Ninh Binh par exemple. Pour y aller, il est préférable de passer par une agence de voyage, car pour réellement en trouver et apprendre davantage sur l’art de sa fabrication, rien de mieux qu’une rencontre avec un artisan. Vous pouvez en effet, passer un moment chez un fabricant de To He, découvrir son monde et fabriquer vous-même votre propre To He, sur les conseils de l’artiste. Sa fabrication peut sembler simple, mais une fois la main à la pâte on se rend compte que ces artisans ont un doigté particulièrement habile et léger, ainsi qu’une concentration et une créativité inépuisable. Observer sa fabrication est à la fois captivant et fascinant, et ce pour les adultes comme pour les enfants.

le To He un jouet traditionnel au Vietnam

Ces figurines sont ainsi fabriquées par de véritables artistes qui manient la pâte de riz gluant comme personne. Semblable à de la pâte à modeler, celle-ci doit être cuite à l’avance, coloré avec des colorants naturelles, extrait de fleurs et de plantes, et ensuite conserver dans une endroit clos à l’abris de l’air. En effet, une fois exposé à l’air, elle durcie et devient un authentique jouet pour enfant. Lors de la conception, elles sont fixées sur une tige de bambou et ressembles à des friandises que l’on a envie de croquer ! D’ailleurs, certains enfants le font, comme la fabrication est faite à base de matière comestibles. Cependant nous ne vous le recommandons pas, cela serait dommage de gâcher ces petites créations et puis, il faut dire que le goût n’est pas au rendez-vous.

Il a exigé de la patience, de la diligence pour le détail, le travail préparatoire exige de la part de la profession un soin minutieux. Faire de la farine est l’étape la plus élaborée. La farine est fabriquée à partir de riz gluant mélangé au riz blanchi, puis malaxée avec l’eau jusqu’à ce que le mélange soit lisse, collé, puis incorporé dans la casserole d’eau bouillante bouillie pendant environ une heure jusqu’à ce que la farine ait flotté. Les matières premières sont préparées en premier lieu, puis sur le lieu de vente, l’artisan fait bouillir la poudre et la couleur mélangée. Ébullition en place est nécessaire pour assurer la qualité, la flexibilité et la fraîcheur du produit. Des artisants sont toujours entourés par les enfants qui sont fasciné des mouvements magiques de leurs doigts. Pour créer un To He, l’artisan a besoin d’un mélange de poudre de riz gluant et ordinaire facile à pétrir en différentes formes et comestibles. Les couleurs du To He ont pour origine des plantes, par exemple, le jaune du curcuma, le rouge du fruit Gấc, le vert des feuilles,… Grâce aux mains habiles de l’artisan, la poudre se transforme en différentes formes : dragon, une princesse, Wukong, les plateaux de fruit… tout est possible ! La forme est agrippée au sommet d’un pic en bambou. Au fil du temps, le tò he devient un jouet traditionnel plébiscité par les enfants, il porte l’apparence des personnages connus et légendaires préférés des enfants.

le To He un jouet traditionnel au Vietnam

Actuellement, il ne reste que le village d’artisanat Xuan La qui a réputé le To He depuis longtemps. C’est pourquoi pour avoir une immersion complète, le village de To He Xuân La, situé à 50 km du centre de Hanoi regroupe les artisans de ce savoir-faire. Presque tout les villageois de cette région connait bien comment faire un To He, c’est pourquoi on initie même de jeunes enfants à le fabriquer eux-même. De plus, ils apportent ces produits typiques dans les programmes culturels pour introduire le To He aux amis internationaux comme la beauté de la culture vietnamienne.

De nos jours, en visitant le temple de littérature ou en vous promenant autour du lac Hoan Kiem, vous pouvez facilement rencontrer ces artisans avec une petite boîte de To He qui fait la joie des enfants. Le To He représente habituellement des héros, des animaux, des plants et des fruits et cependant, ce jouet est fait à la demande du client. Just attend quelques minutes avec patience, vous aurez un To He comme vous voulez. Spécialement To He est mangeable car on l’a fabriqué avec les matériaux avec la pâte de riz collé, le colorant et un tige de bambou.

le To He un jouet traditionnel au Vietnam

Malgré l’arrivée de nouveaux jouets, le To He reste très populaire au Vietnam. Vous en trouverez sur de nombreux marchés, sites touristiques et surtout lors de nombreux festivals. Voici donc une activité ludique et sympathique à faire en famille ou entre amis, ainsi qu’un beau souvenir à ramener, lors d’un voyage au Vietnam.

Laisser un commentaire

Fermer le menu